Paroisse Catholique

Bonne, Contamine, Cranves-Sales, Faucigny
Fillinges, Lucinges, Marcellaz

Eglise de Haute-Savoie

Lettre 2018 - "Et ce sera Noël" par Amédée

Pour tous…
On est bien d’accord, Noël n’est pas d’abord le jour des cadeaux, ni du Père Noël, ni du réveillon, ni du saumon, on est bien d’accord… N’empêche que ce 24 décembre, ce25 décembre, tous, croyants ou non croyants, bons et mauvais, nous fêterons Noël.
Et nous sommes tous tentés, moi le premier, de distinguer ceux qui font un Noël païen, et ceux qui font un « vrai » Noël ! et j’ai dans le même temps du mal à imaginer Jésus ou Marie trier à la crèche les bons et les mauvais bergers, les bons et les mauvais visiteurs. Toi qui en as assez de lutter pour plus de justice dans ton travail et qui es saturé des beaux discours sans lendemain, viens près du nouveau-né apprendre que l’avenir peut changer si tu acceptes que la solution ne vienne pas toute cuite d’en haut, si toi, tu acceptes de donner un peu, pour entrainer ton voisin à lui aussi, donner un peu. Toi qui penses que tu as assez donné, ou que tu n’as rien à donner, viens près du nouveau-né pour qu’il ouvre les trésors de ton coeur et te montre ce qui peut devenir un trésor pour les autres… Ce n’est pas forcément des euros ! Toi qui n’as que de vagues souvenirs de ton catéchisme et qui ne sais plus bien ce que c’est que la foi, viens vers le nouveau-né et découvre en Lui le Visage d’un Dieu qui se fait ton Ami et te dis « Viens, suis-moi » Tu le suivras dans le service des pauvres, des malades, des exclus, tu le suivras dans la prière et ton coeur sera rempli d’espérance;. Toi qui en as marre de l’Eglise et de tous ces scandales, toi qui es écoeuré, viens près de l’Enfant et révolte toi, tout en le laissant aussi te montrer toute l’espérance qui fleurit dans l’Eglise de 2019.
Toi à qui la mort a ravi l’un des tiens qui t’étais cher, viens vers ce nouveau-né et laisse le te dire qu’il a vaincu la mort et ouvert un chemin vers la Vie Nouvelle. Et pour cela, arrête-toi. Arrête de courir, arrête de parler, arrête de brasser, assieds-toi devant la crèche, n’aie pas peur d’être ridicule, assieds-toi et regarde l’enfant et dis-lui du fond de ton coeur « Que veux tu ? » et puis attends, reviens, attends et il te donnera.
Et ce sera Noël s’il a pu te regarder tel que tu es, avec tout ton passé qui te colle à la peau, avec toute la révolte qui habite ton coeur, avec toutes les questions qui habitent ton esprit, les pourquoi et les comment…
et ce sera Noël s’il a pu te dire qu’il compte AUJOURD’HUI sur toi, aujourd’hui, pas demain, et qu’il faut accepter de mettre entre parenthèses ou plutôt… entre ses mains tout le poids de ta vie et de marcher sur SON chemin……
et ce sera Noël si sur ce chemin, tu rencontres d’autres pèlerins, pas mieux lotis que toi, avec des pourquoi et des comment, et que tu partages avec eux le temps d’un sourire, le temps d’un repas.. et ce sera Noël si tu peux lui dire comme lui a dit Nathanaël: « C’est Toi le Fils de Dieu, c’est Toi le Roi d’Israël »
N’aie pas peur du Christ, n’aie pas peur de l’autre, n’aie pas peur de toi, avance en confiance, il t’attend, il t’appelle, il t’aime !

Père Amédée
Tél. +33 (0)4 50 36 45 30
contacts